lecture.auzou.com
 
Délie mes mots

Présentation de la Collection

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Face au manque de littérature jeunesse adaptée aux enfants en difficulté de lecture, deux professeurs des écoles, Audrey Jacqmin et Marie-Nuage Giudicelli, ont décidé de créer cette collection à l'attention de ces enfants.
Chaque détail a été étudié pour donner, à ces jeunes lecteurs, du plaisir à lire :
- La longueur des lignes est courte et la couleur du fond est beige, pour faciliter la lecture
- Les mots difficiles à déchiffrer sont découpés par syllabes de différentes couleurs
- Un lexique en bas de page explique les mots compliqués
- La taille des caractères et des interlignes est plus importante que d’habitude. Il y a peu de ponctuation
- Les illustrations sont placées face au texte, pour ne pas interférer avec la lecture. Elles sont importantes pour ces lecteurs qui redoutent l’écrit
- Il existe un marque-page original, qui permet d’isoler une ligne et de ne pas être gêné par le reste du texte.
La collection Délie mes mots est composée, à l'heure actuelle, de cinq ouvrages :
  • - Victor et les amulettes
  • - Malo et le défi de Carabelle
  • - Victor et la fée Linotte
  • - Malo et le baobab magique
  • - Victor et la petite souris
Dans le but de proposer un ouvrage le plus adapté aux enfants ayant des difficultés de lecture ou présentant des troubles dyslexiques, les auteurs ont collaboré avec Dominique Chauvin, orthophoniste au Centre Référent du Langage à l’Hôpital Pitié-Salpêtrière.  De plus, cette collection a reçu l'appui du CDDP des Hauts-de-Seine en s'associant à la création de supports pédagogiques dédiés à chaque ouvrage et en proposant les titres de Délie mes mots aux centres de  documentation du réseau du CRDP de l’Académie de Versailles.
Enfin, il est important de signaler que l’ensemble des ouvrages ont  fait l’objet de pratiques-tests auprès de nombreux élèves d'écoles primaires. La création des deux contes (choix du vocabulaire, difficultés de grammaire et d’orthographe, construction de l’histoire etc.) a été faite pas à pas et a évolué jusqu’à leurs formes finales au fur et à mesure des remarques de ces élèves.